Régime de retraite à cotisation déterminée

Régime de retraite à cotisation déterminée (Traditionnel ou RRS)

Le fonctionnement du régime de retraite à cotisation déterminée ressemble à celui d’un REER. Il fixe au départ la cotisation que l’employeur et le travailleur contribueront respectivement mais les revenus dépendront des sommes accumulées. Un régime de retraite agréé fournit aux employés un moyen d’épargner pour leur retraite et constitue pour l’employeur un élément clé d’un programme d’avantages sociaux.

Avantages

  • Limite les engagements de l’employeur aux cotisations versées et non au rendement
  • Les cotisations et les frais d’administration sont déductibles d’impôt
  • Représente une économie importante pour l’employeur puisque ses cotisations ne sont pas assujetties aux taxes salariales
  • Les réductions d’impôt sont immédiates pour les employés
  • Les fonds sont à l’abris des créanciers en cas de faillite de l’entreprise

Régime traditionnel ou simplifié

Régime de retraite à cotisation déterminée (dit Traditionnel)

Dans le cas d’un régime de retraite à cotisation déterminée ou traditionnel, l’employeur et l’employé cotisent un montant fixe ou défini, et le montant du revenu de pension que le participant reçoit à la retraite est déterminé notamment par le montant des cotisations accumulées et par le revenu de placement gagné.

Régime de retraite simplifié (RRS)

Le régime de retraite simplifié (RRS) est offert seulement aux entreprises du Québec et du Manitoba.  Le RRS est un régime de retraite traditionnel, mais comme son nom l’évoque, son administration est simplifiée.

Ce régime offre plus de souplesse qu’un régime de retraite traditionnel car, il permet d’avoir des niveaux de cotisations plus souples, une plus grande flexibilité dans la conception des régimes, notamment en ce qui a trait aux règles relatives aux retraits et à la transférabilité et, contrairement à un régime de retraite traditionnel, la mise en place d’un comité de retraite n’est pas obligatoire.

L’employeur doit verser une cotisation patronale minimale de 1 % de sa masse salariale. En surcroît, il peut verser une cotisation supplémentaire à sa discrétion par exemple  pour récompenser la performance.

VOS AUTRES OPTIONS

  • Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) collectif En savoir plus
  • Régime de participation différée aux bénéfices (RPDB) En savoir plus
  • Régime volontaire d’épargne-retraite (RVER) En savoir plus
Inclus dans l’offre

Régimes de retraite

Découvrez aussi

Assurance collective
et vos options